Cotation du dollar aujourd’hui et bourse avec grève générale et Lula – 11/07/2022 – Marché – .

Cotation du dollar aujourd’hui et bourse avec grève générale et Lula – 11/07/2022 – Marché – .
Cotation du dollar aujourd’hui et bourse avec grève générale et Lula – 11/07/2022 – Marché – .

Alors que la menace d’une grève générale déclenchée par les bolsonaristes n’était plus une préoccupation en raison de la faible adhésion aux manifestations, le marché financier s’est tourné vers les incertitudes quant à la manière dont l’équipe du président élu Luiz Inácio Lula da Silva (PT) trouvera de l’espace dans le budget pour tenir les promesses de campagne qui augmentent les dépenses publiques.

Cette inquiétude a été pointée du doigt par les analystes comme l’une des principales causes de la forte baisse des cours des actions échangées en Bourse ce lundi (7), après une semaine de gains portés par des investisseurs étrangers optimistes sur le pays après la La victoire de Lula.

A 12h11, l’indice Ibovespa perdait 1,42%, à 116.469 points. Le principal point négatif a été la baisse de 2,01 % des actions privilégiées de Petrobras, les plus échangées à la Bourse. L’entreprise publique fait face à la méfiance des investisseurs vis-à-vis de la gestion de l’entreprise par la future administration PT.

Le dollar commercial au comptant a avancé de 0,83%, coté à 5,0910 R$, en vente.

“L’affaiblissement des manifestations au début de la semaine a donné l’impression que la transition du pouvoir sera relativement stable, apportant un soulagement à court terme aux marchés. D’autre part, la discussion sur un changement constitutionnel pour permettre des dépenses plus élevées dans l’année à venir sur le feu jaune », a commenté Antonio Sanches, analyste d’investissement chez Rico.

« L’équilibre des comptes publics est le talon d’Achille de notre économie. Dépenser sans planifier comment cela sera payé tend à exercer une pression sur l’inflation et les taux d’intérêt, créant un cercle vicieux », a déclaré l’analyste. “Il semble que cette incertitude ne quitte jamais nos pieds.”

Vendredi dernier (4), à la fin de la première semaine du marché financier brésilien après la fin du 2e tour des élections, il y a eu des gains constants à la Bourse et une chute du dollar par rapport au réal.

Les analystes rapportent que l’élection de Luiz Inácio Lula da Silva (PT), qui jouit d’une bonne réputation à l’extérieur du pays, et le début du processus de transition ont levé les incertitudes quant à la solidité de la démocratie dans le pays. Cela s’est traduit par une augmentation du flux d’investissements étrangers sur le marché local.

Les vents sont devenus encore plus favorables à l’attraction des dollars des investisseurs internationaux ce vendredi (4), lorsque la rumeur s’est renforcée que la Chine pourrait assouplir les mesures de lutte contre le Covid. Cette anticipation a profité non seulement au Brésil, mais aussi à d’autres pays émergents exportateurs de matières premières.

Le dollar commercial au comptant a clôturé la journée en baisse de 1,42%, coté à 5,0510 R$ en vente. Dans le résultat de cette semaine, la devise américaine a chuté de 4,73 % par rapport au réal. C’est le plus gros recul hebdomadaire depuis fin juin.

En bourse, l’Ibovespa a progressé de 1,08%, à 118.155 points, et tout au long de la journée, l’indice boursier de référence a atteint un maximum de 120.039 points. Dans le résultat cumulé de cette semaine, la bourse a grimpé de 3,16%.

Les actions liées à l’exportation de minerai de fer, d’acier et d’autres biens ayant la Chine comme principale destination ont explosé vendredi. Vale a bondi de 7,59%. Les aciéries Usiminas et CSN ont respectivement progressé de 7,65 % et 6,34 %.

Principal partenaire commercial du Brésil, la Chine devrait assouplir les restrictions sur les vols internationaux, qui sont toujours soumis à des contrôles stricts en raison de la politique de lutte contre le Covid, ont indiqué des sources proches des autorités chinoises, selon l’agence de presse Bloomberg.

Actuellement, les compagnies aériennes transportant des passagers contaminés sont suspendues des routes à l’intérieur du pays pendant environ deux semaines. L’intention de Pékin est de mettre fin à cette punition.

Les goulots d’étranglement causés par la tentative d’élimination des cas de Covid en Chine sont parmi les principales causes de la pénurie qui a provoqué une hausse mondiale des prix à la consommation.

L’avancée de la Bourse brésilienne n’a pas été plus importante en raison de la baisse de 5,51% des actions Petrobras ce vendredi, après que les analystes de Goldman Sachs ont abaissé la recommandation des actions de la compagnie pétrolière de “acheter” à “neutre”, arguant d’une augmentation de l’incertitude entourant les politiques à adopter dans les années à venir.

La veille, Petrobras avait annoncé un bénéfice net de 46,09 milliards de reais entre juillet et septembre, en hausse de 48 % par rapport à la même période l’an dernier, alors que les prix du pétrole montaient en flèche.

Pour aggraver l’humeur des investisseurs concernant les actions de la société, le ministère public auprès de la Cour fédérale des comptes a demandé la suspension du paiement des dividendes par Petrobras, a rapporté Reuters.

Dans la situation opposée à celle de la compagnie pétrolière contrôlée par le gouvernement, le marché des actifs liés à la production et à l’exportation de pétrole s’est fortement apprécié également en raison de la possibilité d’une plus grande ouverture en Chine, le pays qui consomme le plus de matières premières.

Parmi les sociétés ayant réalisé les plus fortes plus-values ​​sur l’Ibovespa, la compagnie pétrolière privée 3R Petroleum a enregistré une hausse de 7,16% de ses actions.

Tags: Dollar cotation aujourd’hui stock échange général grève Lula marché

Tags: Cotation dollar aujourdhui bourse avec grève générale Lula Marché

NEXT Les pompiers de Brusque continuent de rechercher l’éventuel corps d’un homme tombé avec une voiture dans la rivière – .