Les infirmières angolaises reprennent le travail aujourd’hui après deux jours de grève – Actualités – .

Les infirmières angolaises reprennent le travail aujourd’hui après deux jours de grève – Actualités – .
Les infirmières angolaises reprennent le travail aujourd’hui après deux jours de grève – Actualités – .

L’accord a été trouvé après plusieurs heures de négociations, dans la nuit, a déclaré à la presse le secrétaire général du Syndicat national des infirmières, Cruz Matete.

“Après tant d’heures de négociations, depuis hier [terça-feira] jusqu’à aujourd’hui, il était possible pour les deux parties de parvenir à un accord, bien qu’il y ait des délais pour certains points, que chaque partie respectera », a-t-il déclaré.

Cruz Matete a indiqué que le versement de la subvention covid-19 pour les professionnels qui ont travaillé sur la campagne, l’un des principaux points de rupture de la négociation, est conditionné à la présentation d’une liste, dans les 10 jours, de tous les professionnels qui à ce jour étaient impayé.

En ce qui concerne le paiement des heures supplémentaires, le syndicaliste a souligné qu’un ajustement sera apporté aux décrets qui soutiennent cette subvention, afin qu’après 15 jours, elle soit à nouveau analysée entre les parties.

Le secrétaire général du Syndicat national des infirmiers a souligné que sur les 15 points réclamés, tous étaient satisfaits, mais il y a des délais que les parties doivent respecter.

“A partir de 8h00 aujourd’hui, nous ferons une communication au niveau national de la suspension de la grève, donc à partir de 8h00 nous suspendrons la grève au niveau national et appellerons les professionnels à reprendre le travail”, a exhorté Cruz Matete. .

“En général, nous sommes tous sortis satisfaits, il y avait une entente entre les parties, bien qu’il y ait eu des désaccords sur certains points, mais nous sommes parvenus à une entente, je crois que nous avons tous gagné”, a-t-il renforcé.

S’adressant à la presse, la ministre de la Santé, Sílvia Lutukuta, a qualifié la réunion de “très positive”, soulignant la “compréhension mutuelle”, malgré quelques défis avec certains des 15 points revendiqués.

“Nous payons toujours, nous avons déjà payé environ 95% des subventions covid-19 au niveau national, plus d’environ 30 mille professionnels ont déjà été payés et nous avons un décret présidentiel, qui, dans le contexte de l’extinction de la Commission multisectorielle, établit également que, lorsque la commission cesse, les dettes et les subventions doivent être payées », a déclaré le ministre.

Sílvia Lutukuta a rassuré les professionnels, garantissant que “ceux qui y ont effectivement droit, étaient en première ligne, avec le covid-19 dans les mains, qui étaient aux postes de vaccination, ceux qui travaillaient dans les laboratoires de dépistage du covid-19 font aussi partie de ce groupe » sera payé.

En ce qui concerne la plainte concernant la mise à jour des carrières, qui figurait dans l’un des postes du cahier de réclamation, qui concernait les techniciens infirmiers moyens de la troisième catégorie, qui devraient passer à la deuxième, car la troisième n’existe plus, est un travail qui sera fait avec le Ministère des Finances.

“Nous avions déjà alerté les finances sur cet aspect et c’est un problème qui n’est pas pour beaucoup de professionnels, il y en a environ 180 qui sont dans cette situation et ce problème sera résolu”, a-t-il déclaré.

Le responsable angolais a souligné qu’avec les nouveaux diplômes juridiques, il est déjà possible pour les unités budgétisées elles-mêmes de faire des examens d’entrée publics internes, résultant des vacances laissées pour cause de décès, de retraite et d’abandon, générant une masse salariale pour l’avancement de la carrière de ces professionnels .

NME // SB

Lusa/Fin

Tags: Angolais infirmières retour travail aujourd’hui jours grève Nouvelles

Tags: Les infirmières angolaises reprennent travail aujourdhui après deux jours grève Actualités