Le bénéfice de Nissan d’avril à septembre a chuté de 61,7 % – .

Le bénéfice de Nissan d’avril à septembre a chuté de 61,7 % – .
Le bénéfice de Nissan d’avril à septembre a chuté de 61,7 % – .

Le constructeur automobile japonais Nissan Motor a réalisé un bénéfice de 64,5 millions de yens (environ 440 millions d’euros) entre avril et septembre, le premier semestre de son exercice, en baisse de 61,7% par rapport à la même période l’an dernier.

Le résultat d’exploitation de l’entreprise a augmenté de 12,6% à 156 600 millions de yens (1070 millions d’euros), selon le rapport financier publié ce mercredi.

Selon le document, Nissan a enregistré un résultat brut d’exploitation (EBITDA) de 173 300 millions de yens (1 180 millions d’euros), en baisse de 33,7%.

Les ventes de Nissan ont augmenté de 18,1% à 4,66 milliards de yens (31 770 millions d’euros) grâce au bénéfice net par unité et au fait qu’il a été favorisé par la faiblesse du yen, bien qu’il n’ait pas atteint le volume des ventes de la même période de l’année précédente .

Nissan a vendu 1 569 000 véhicules entre avril et septembre, en baisse de 21,6 % en glissement annuel, indique le rapport, qui ne présente pas de données désagrégées sur les marchés.

La société a détaillé les performances des ventes par région au cours du trimestre juillet-septembre, au cours duquel seules les ventes de ses véhicules ont augmenté au Japon (9,8%).

Dans la région Amérique du Nord, Nissan a réduit ses ventes de 25,4 % au cours du trimestre jusqu’en septembre, tandis que les baisses étaient de 30,2 % en Chine et de 20,9 % en Europe.

Dans le rapport, la société note que le secteur a été confronté à “un environnement commercial difficile au premier semestre de l’exercice, avec des prix des matières premières en forte hausse et des volumes de ventes en dessous du niveau précédent”.

La société a spécifiquement souligné la “pénurie d’approvisionnement en semi-conducteurs et l’impact des blocages liés au Covid-19 à Shanghai, en Chine” comme facteurs clés.

Malgré cela, il a augmenté son résultat opérationnel en améliorant “la qualité des ventes sur chaque marché et en réduisant les coûts de vente”, dans le cadre de sa stratégie de restructuration.

Pour l’exercice complet, clos le 31 mars 2023, Nissan améliore ses prévisions.

L’entreprise japonaise s’attend à afficher un bénéfice net de 155 000 millions de yens (1 060 millions d’euros) en 2022 – une vision 3% plus optimiste que l’estimation précédente, mais qui représente une baisse de 28% sur la même période – et un bénéfice de résultat opérationnel de 360 000 millions de yens (2 450 millions d’euros), ce qui représente une augmentation de 46 %.

En termes de chiffre d’affaires, Nissan s’attend à empocher 10,9 milliards de yens (74 250 millions d’euros) cette année, soit une hausse de 29 %, malgré une baisse de 7,5 % des ventes annuelles de véhicules, à 3,7 millions.

Tags: bénéfice Nissan davril septembre chuté

PREV Voir les citations frappantes du GP de F1 d’Abu Dhabi -.
NEXT L’équipe nationale compte une légion de jeunes qui ont vécu la “Neymarmania” et joueront la Coupe du monde avec leur idole – .