Les emballages en aluminium à usage unique sont payants à partir d’aujourd’hui – .

Les emballages en aluminium à usage unique sont payants à partir d’aujourd’hui – .
Les emballages en aluminium à usage unique sont payants à partir d’aujourd’hui – .

Depuis le 1er juillet, les emballages en plastique à usage unique des plats cuisinés sont soumis à une redevance de 30 centimes, selon une ordonnance, qui étend désormais la redevance aux emballages multilatéraux en aluminium ou en aluminium.

Les emballages multilatéraux avec de l’aluminium, ou avec du plastique, sont des emballages constitués de plusieurs matériaux, dont l’un est du plastique ou de l’aluminium, quelle que soit sa quantité dans la masse totale de l’emballage, comme expliqué dans l’ordonnance.

Il s’agit notamment d’emballages pour la « vente à emporter » et les livraisons à domicile.

La mesure vise à encourager l’introduction de systèmes d’emballages réutilisables dans les restaurants et à favoriser la réduction des emballages à usage unique.

« L’offre de repas prêts à consommer et à emporter ou avec livraison à domicile affiche une nette tendance à la croissance, avec pour conséquence directe une augmentation de la consommation d’emballages à usage unique, ce qui rend d’autant plus urgente la mise en place de mesures qui permettent de dissocier cette croissance de la consommation de ressources et de la production de déchets », indique l’ordonnance qui réglemente le changement qui prend effet dimanche.

Le document rappelle que les établissements qui proposent des plats cuisinés en prêt-à-manger et à emporter sont déjà obligés d’accepter que leurs clients utilisent leurs propres contenants, il existe donc une alternative au paiement de la contribution.

Le produit de la redevance ira pour moitié à l’Etat et 40% au Fonds pour l’environnement, pour une application préférentielle dans des mesures entrant dans le cadre de l’économie circulaire, peut-on également lire dans l’ordonnance.

Dès novembre dernier, le gouvernement avait déjà interdit la mise sur le marché d’autres produits en plastique à usage unique, comme les pailles ou les cotons-tiges, les couverts et assiettes, les bâtons de ballon ou les gobelets, transposant partiellement une directive européenne.

Étiquettes : Singleuse aluminium packaging paie frais aujourd’hui

PREV Le Kia Niro est-il un concurrent? – .
NEXT BE dit que c’est Costa qui doit évaluer le maintien du ministre de l’Agriculture – .