De nouvelles règles pour fumer à l’intérieur entrent en vigueur aujourd’hui – .

De nouvelles règles pour fumer à l’intérieur entrent en vigueur aujourd’hui – .
De nouvelles règles pour fumer à l’intérieur entrent en vigueur aujourd’hui – .

Les nouvelles règles pour fumer dans les espaces fermés tels que les restaurants, les bars et les clubs entrent en vigueur ce dimanche et obligent ces espaces à avoir une superficie égale ou supérieure à 100 mètres carrés et une hauteur de plafond minimale de trois mètres.

Les nouvelles règles pour les espaces fermés où il est encore permis de fumer sont établies dans une ordonnance conjointe des ministères de l’Économie, de la Mer et de la Santé publiée le 3 juin, qui établit les normes concernant la capacité maximale autorisée, la séparation physique ou le compartimentage, l’installation et les exigences techniques des systèmes de ventilation et la taille minimale des espaces.

En ce qui concerne la séparation des fumoirs, l’ordonnance détermine que l’interconnexion entre les pièces où il est permis de fumer et les espaces du même bâtiment où il est interdit de fumer doit se faire par une antichambre d’un minimum de 4m2, correctement ventilée et avec des portes automatiques de courir, à l’entrée à la sortie ».

Il établit également que l’heure d’ouverture de la porte d’entrée des pièces où il est permis de fumer ne peut se faire simultanément avec la porte de sortie.

Dans les établissements de restauration ou de débits de boissons, y compris ceux comportant des dancings, des espaces fumeurs peuvent être aménagés dans les locaux destinés à la clientèle, à condition qu’ils aient une superficie égale ou supérieure à 100 m2 et une hauteur sous plafond minimale de trois mètres. .

Ces lieux, y compris l’antichambre respective, peuvent occuper jusqu’à un maximum de 20% de la surface destinée aux clients.

“La capacité maximale des lieux où il est permis de fumer est définie par le propriétaire de l’établissement ou par les entités responsables des établissements (…) et doit être conforme au projet de sécurité incendie dans les bâtiments et validée” par des techniciens spécialisés.

Les fumoirs doivent être signalés et avoir la capacité maximale autorisée affichée sur la porte, en plus de l’information que “l’entrée des mineurs de moins de 18 ans est interdite” et que “la qualité de l’air à l’intérieur de ce local peut nuire à la santé de vos utilisateurs ”.

Dans les fumoirs, il doit y avoir des systèmes de ventilation et une efficacité de ventilation minimale de 80% doit être garantie.

Avant de pouvoir être utilisées à des fins de nettoyage ou d’entretien, les pièces où il est permis de fumer doivent être soumises à un renouvellement d’air d’au moins 10 changements par heure, pendant une durée minimale d’une heure, souligne-t-il.

La loi de 2007 établit des normes pour la protection des citoyens contre l’exposition involontaire à la fumée de tabac et des mesures pour réduire la demande liée à la dépendance et à l’arrêt de la consommation.

« L’expérience de l’application de cette loi et la nécessité de se conformer pleinement à l’article 8 de la convention-cadre de l’Organisation mondiale de la santé pour la lutte antitabac (…) ont obligé le gouvernement à prendre des mesures pour restreindre le nombre de lieux où il est encore autorisé à créer de nouveaux espaces. pour fumer, ainsi que d’imposer des conditions d’installation et des exigences techniques plus strictes des systèmes de ventilation respectifs, dans le but de promouvoir une plus grande santé dans ces espaces », lit l’ordonnance.

Tags: nouvelles règles pour fumer lintérieur entrent vigueur aujourdhui

NEXT Les suspects de l’assassinat du président haïtien extradés vers les États-Unis – .