Banco de Portugal prévoit une inflation de 5,8% en 2023 ce qui se traduit par une “hausse des prix de 14,37% en deux ans” ? – .

Banco de Portugal prévoit une inflation de 5,8% en 2023 ce qui se traduit par une “hausse des prix de 14,37% en deux ans” ? – .
Banco de Portugal prévoit une inflation de 5,8% en 2023 ce qui se traduit par une “hausse des prix de 14,37% en deux ans” ? – .

“La matérialisation de ces facteurs dans la réduction de l’inflation est essentielle pour la réduction de l’incertitude dans les années à venir et pour l’augmentation de la confiance des agents dans le marché”, souligne-t-il. « Un affaiblissement des anticipations d’inflation à moyen terme, ou un fonctionnement des marchés des biens et services ne reflétant pas l’effet de ces facteurs, conduirait l’inflation et la croissance économique sur des trajectoires non compatibles avec la stabilisation économique et plus proches de scénarios de stagflation“.

La baisse de l’inflation sera progressive compte tenu de l’ampleur des pressions existantes – avec une part importante des biens et services présentant de fortes variations de prix – le redressement des marges bénéficiaires et pressions salariales. Ces pressions refléteront, outre les demandes de récupération d’une partie de la perte de pouvoir d’achat des salaires, les marges réduites disponibles sur le marché du travail. Le taux de variation annuel de l’IPCH devrait tomber à 3,7 % au quatrième trimestre 2023 et s’établir à 1,7 % fin 2025″, détaille la Banque du Portugal.

L’incertitude entourant la projection est élevéeavec des risques à la baisse pour l’activité et à la hausse pour l’inflation », souligne-t-il. “La principale Source d’incertitude provient de la évolution de la crise énergétique en Europe, à savoir la possibilité de pénuries de gaz, nécessitant une période de rationnement et de réduction de la production, entraînant de nouvelles hausses des prix internationaux des biens et des services. L’inflation resterait élevée plus longtemps, ce qui, conjugué à une plus grande incertitude, aurait des effets négatifs sur l’activité. De plus, il y a la possibilité d’un croissance plus forte des salaires et des marges bénéficiaires des entreprisesavec des effets de second tour sur les prix ».

_______________________________

Évaluation polygraphique :

NEXT Les suspects de l’assassinat du président haïtien extradés vers les États-Unis – .