La Belgique rouvre l’affaire du meurtre de Samira Bekkar – .

La Belgique rouvre l’affaire du meurtre de Samira Bekkar – .
La Belgique rouvre l’affaire du meurtre de Samira Bekkar – .

Le corps sans vie de la jeune femme a été retrouvé en juillet 2008 dans une villa en feu le long du Steenweg sur Turnhout à Merksplas. Bekkar n’était pas mort des suites de l’incendie, mais avait été abattu. Elle avait passé cette soirée et une partie de la nuit dans un club du quartier Louise avec Beckmann, qui fêtait ses 50 ans. L’homme d’affaires, qui a fait fortune en vendant des téléphones portables et des téléviseurs à écran plasma, a été inculpé du meurtre. Mais l’affaire n’est plus résolue depuis 15 ans et Beckmann a complètement disparu de la circulation depuis 2016, rapporte La Dernière Heure.

Lire aussi : L’assassinat de Malak (13 ans) en Belgique pose un défi de taille aux enquêteurs

Le principal suspect vivait à Merksplas, une banlieue huppée d’Anvers. Samira Bekkar, la victime, travaillait comme vendeuse dans ses entreprises et vivait avec ses parents dans le quartier Peterbos à Anderlecht. Selon ses parents, Samira n’était pas la petite amie de l’homme d’affaires. Une enquête a révélé que la jeune femme n’avait pas été payée depuis trois mois et que Beckmann attirait régulièrement des femmes chez lui. Une jeune femme anversoise, Laila, a déclaré aux enquêteurs qu’elle avait été kidnappée dans la propriété de Beckmann et qu’il l’avait forcée à avoir des relations sexuelles. Mais cette accusation n’a pu être prouvée.

Après une soirée bien arrosée le samedi 26 juillet 2008, Samira Bekkar a accepté de suivre Beckmann chez lui à Merksplas au petit matin. Lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux vers 10 heures du matin, ils ont trouvé le corps sans vie de Samira dans l’une des chambres, allongé sur un lit à côté du corps inconscient mais vivant de Beckmann. Selon la version de Beckmann, des inconnus étaient entrés dans les locaux pour le tuer.

Lire aussi : Voici comment le meurtrier d’Ahmed Azim a été retrouvé à Torremolinos

Après trois mois de garde à vue, Beckmann, qui a toujours clamé son innocence, a été libéré. Le 2 juin 2015, le tribunal a clos l’enquête et jugé qu’il y avait suffisamment de preuves contre l’homme d’affaires disparu un an plus tard. Il se serait enfui en Allemagne et à Dubaï. Une demande de renvoi devant le tribunal correctionnel a été déposée auprès de la chambre d’accusation d’Anvers. Beckmann, aujourd’hui âgé de 64 ans, risque une peine d’emprisonnement à perpétuité pour meurtre au premier degré, incendie criminel de la villa et de la Mercedes 270 CDI qu’il a utilisée. La famille de Samira demande justice. Ils veulent que l’affaire soit entièrement réexaminée.

Tags: Belgique rouvre laffaire meurtre Samira Bekkar