Aujourd’hui..un atelier régional sur les méfaits de l’excision et la nécessité de la criminaliser – .

Aujourd’hui..un atelier régional sur les méfaits de l’excision et la nécessité de la criminaliser – .
Aujourd’hui..un atelier régional sur les méfaits de l’excision et la nécessité de la criminaliser – .

Le Secrétariat général de la Ligue des États arabes, en partenariat avec la Fédération internationale pour la planification familiale, le Bureau régional du monde arabe et l’Association égyptienne de planification familiale, organise aujourd’hui mercredi un atelier régional sur « Les méfaits de l’excision et les nécessité de renforcer les efforts des pays concernés pour mettre fin et criminaliser cette pratique » à son siège au Caire.

L’atelier se poursuivra pendant deux jours, avec la participation de délégations de pays arabes et d’un certain nombre d’experts régionaux et internationaux. L’atelier vise à poursuivre les efforts de plaidoyer pour combattre le phénomène de l’excision en tant que pratique qui nuit à la santé physique et psychologique des femmes et des filles et à l’éliminer dans les pays de la région où ce phénomène sévit encore. Cela se fait en sensibilisant les représentants des pays arabes en charge de ce dossier.

La réunion devrait émettre un ensemble de recommandations à soumettre aux ministères de la santé et aux décideurs politiques pour contribuer à l’élaboration d’un plan de plaidoyer pour l’élimination des MGF dans les pays concernés.

Les mutilations génitales féminines sont une violation internationale des droits humains des filles et des femmes

L’ambassadrice Dr. Haifa Abu-Ghazaleh, sous-secrétaire générale et chef du secteur des affaires sociales, a déclaré que les MGF sont internationalement une violation des droits de l’homme, des filles et des femmes, et une manifestation de la violence sexuelle et sexiste (SGBV) dans son formes les plus extrêmes.

Il n’est pas non plus nécessairement lié au niveau économique et social des femmes, mais plutôt sa propagation est attribuée au soutien des communautés locales à son égard ; Il est donc essentiel d’impliquer tous les acteurs, en particulier les hommes religieux, les hommes, les jeunes et les garçons, pour éradiquer cette pratique néfaste d’ici 2030.

A son tour, le Dr Fadwa Bakhda, la directrice régionale de la Fédération internationale pour la planification familiale, a souligné la nécessité de promulguer des lois, d’activer des lois ou d’augmenter les sanctions pour lutter contre ce phénomène, une priorité à l’ordre du jour de tous les pays concernés par ce phénomène, car il n’est plus acceptable pour aucune fille ou femme d’être exposée à cette pratique que le moins que l’on puisse qualifier de phénomène criminel et inhumain.

Le Dr Talaat Abdel Qawi, président de l’Association égyptienne de planification familiale, a indiqué que l’État égyptien a organisé une campagne pour éradiquer le phénomène de l’excision sous le slogan « Protégez-la des MGF », avec la participation de l’association, le Conseil national pour la les femmes, le Conseil National de l’Enfance et de la Maternité, les institutions gouvernementales et la société civile concernées par ce phénomène ; La punition pour ceux qui font cette habitude, ainsi que le gardien, a été augmentée.

Tags: Aujourd’hui ..un régional atelier nuit à la femme circoncision nécessité criminalisation

Tags: Aujourdhui ..un atelier #régional sur les #méfaits #lexcision nécessité #criminaliser