le jour des élections, Donald Trump reste concentré sur ses obsessions – .

le jour des élections, Donald Trump reste concentré sur ses obsessions – .
le jour des élections, Donald Trump reste concentré sur ses obsessions – .
Donald Trump s’exprime depuis sa résidence de Mar-a-Lago (Floride), le 8 novembre 2022. ANDREW HARNIK/AP

Dans le monde parallèle de Trump, une obsession est centrale : la fraude électorale. Surtout un jour avec des enjeux aussi élevés que les mi-parcours. Prolongeant l’effort entrepris depuis l’élection présidentielle de novembre 2020, Donald Trump a distillé des pastilles acides au fil des heures sur la tenue du scrutin. Ils ont tous deux fait écho à sa confrontation perdue avec Joe Biden et faisaient partie d’une répétition pour les futures échéances. Comme si les midterms n’étaient qu’un élément de décor, dans un film dont il serait le héros.

Suivez notre direct : Midterms 2022, en direct : le républicain JD Vance s’impose dans l’Ohio, un État clé dans la course au Sénat

Sur son réseau Truth Social, dès la mi-journée, l’ancien président a publié des messages dénonçant de supposées anomalies de vote, alimentant l’idée de manipulation volontaire. Il s’est concentré sur le dysfonctionnement des machines en Arizona, “dans les zones républicaines/conservatrices”. ” Ça recommence ? Les gens ne le lâcheront pas ! » Donald Trump a appelé le procureur général de l’État, Mark Brnovich, à devenir “le plus grand héros de tous” et à “sauvons notre pays du cancer de l’intérieur”. Puis il a enregistré une vidéo. Debout devant des photos de sa présidence, dont celle de la poignée de main avec le nord-coréen Kim Jong-un, Donald Trump a lancé un appel aux électeurs du comté de Maricopa : « Ne quittez pas votre ligne ! Reste où tu es! »

Il a également considéré scandaleux” le fait qu’il faudrait probablement plusieurs jours pour déterminer le vainqueur en Pennsylvanie, l’une des courses les plus attendues pour le Sénat. Il s’agissait pourtant d’une information connue de tous, annoncée à l’avance par des élus locaux, en raison des exigences des élus républicains de cet Etat en matière de décompte. Donald Trump s’est également exprimé sur le sort de “beaucoup d’électeurs” à Detroit, qui ne pouvaient pas voter parce qu’ils étaient déjà inscrits pour le vote anticipé. « Protestez, protestez, protestez ! »

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Midterms 2022 : en Pennsylvanie, Donald Trump appelle à une vague rouge, ne pensant qu’à sa revanche

En attendant, sur le podcast de son ancien conseiller spécial, Steve Bannon, Mike Lindell, le patron de la société MyPillow, a lui aussi étalé les nouveaux soupçons complotistes du jour. Lindell a assuré que les événements en Arizona constitueront “la grande histoire de crime de l’année”. Dans un sondage publié dans la soirée par la chaîne CBS, une question a donné des frissons : elle concernait la victoire de Joe Biden en 2020. Légitime ou pas ? Non, pour 34 % des personnes interrogées, signe terrible de l’emprise de la désinformation orchestrée depuis dix-huit mois sur le sujet.

Il vous reste 55,85% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Étiquettes : élection jour Donald Trump reste concentré obsessions

PREV Olivier Peslier « Quand tu participes aux internationaux de Hong Kong, c’est parce que tu as réussi une saison » – .
NEXT ChatGPT, le logiciel capable d’écrire des petits textes confus – .