Saint Gaudens. Le 3 novembre est la journée mondiale de la gentillesse ! – .

Saint Gaudens. Le 3 novembre est la journée mondiale de la gentillesse ! – .
Saint Gaudens. Le 3 novembre est la journée mondiale de la gentillesse ! – .

Les premiers interviewés sont deux amis assis devant un café « Allez, il y a une journée pour être gentil ? Eh bien, voici autre chose! On ne le savait pas, c’est tellement évident. Nous, les vieux treizistes, nous sommes sympas toute l’année, mais il n’y a pas beaucoup de gentils comme nous. On nous engueule partout, quand nous conduisons par exemple. Un jour ce n’est pas assez, il faudrait un an, ou comme le mois sans tabac pour arrêter de fumer, on fait le mois sans se recroqueviller ! Le café arrive, apporté par Dominique « Je suis gentille de nature, même avec les bougons, parce qu’il y en a, c’est sûr ».

Héléna est devant sa boutique « Je pense que je suis gentille, mais j’en connais beaucoup de pas gentils, il suffit d’allumer la radio. On en croise parfois ici qui sont dans des moments étonnamment mauvais, ils en sont conscients mais ça ne les dérange pas, par exemple ceux dont les chiens font pipi devant les fenêtres et que les maîtres laissent faire, moqueurs !! gentillesse ou pas. J’ai été une ventouse pendant trop longtemps. Berthe se précipite vers le préposé avec son carnet et son stylo. « Eh bien, vous êtes sur la bonne voie avec votre Kindness Day ! Quelqu’un ne le savait pas au magasin Leclerc où je me suis senti maltraité aujourd’hui. J’avais peu de courses et je suis donc passé par des caisses automatiques. J’avais un peu la tête en l’air et j’ai fait une erreur. Je demande de l’aide à la dame qui est aux caisses automatiques, elle était tristement célèbre. Je me suis excusé d’avoir été trompé en lui disant que j’avais 85 ans et que j’étais un peu hébété. Elle a répondu, oui, eh bien, j’ai 40 ans et vous ne comprenez rien à ce que je vous dis. J’avais tellement honte que je suis parti la tête baissée, laissant mes courses. Moi qui suis très sensible à la gentillesse, j’aurais pleuré ». La gentillesse est si agréable, ça fait du bien à tout le monde, à ceux qui sont gentils et à ceux qui reçoivent leur gentillesse. Jean-Pierre et Muriel sont apiculteurs et vendent leurs produits sur le marché. « On m’a dit que j’étais déjà un gentil garçon, donc je ne peux pas faire mieux ! dit Jean-Pierre en riant. Je suis convaincu que les gens sont gentils dans leurs relations pour la plupart. Il y en a pas mal – certains ne sont pas gentils mais dommage qu’on les voit plus que les autres. » Joe conclut « On aimerait que tout le monde se respecte. Chaque petit caillou est important, à commencer par un beau sourire qui ne coûte rien, mais qui vaut beaucoup ».

NEXT Des vêtements Rekkles, un peu trop chers ? – .