Oneirognes, des plantes pleines de substances actives – .

Oneirognes, des plantes pleines de substances actives – .
Oneirognes, des plantes pleines de substances actives – .

Gorgées de substances actives, les plantes sont utilisées depuis la nuit des temps pour soigner diverses pathologies mais aussi pour atteindre un niveau de conscience modifié dans certains rites religieux ou païens. Au-delà de ces pratiques courantes, certaines d’entre elles assurent des nuits pleines de rêves, souvent colorées et réalistes ou évitent de faire des cauchemars. Ces plantes ouvrent les portes des rêves lucides et autres voyages astraux très tendances. Tenté ?

type="image/webp">>
Estragon du Mexique, Tagetes Lucida, une plante euphorisante et apaisante

Qu’est-ce qu’une plante de rêve ?

Une plante à rêves est par définition une plante utilisée pour induire des rêves.

L’ethnobotanique, science étudiant les relations entre les plantes et les différentes cultures humainescompile depuis des décennies des témoignages oraux, mais aussi des expériences empiriques sur les propriétés et les liens que ces plantes entretiennent avec l’homme.

Les plantes onirogènes aident à s’impliquer davantage dans le processus du rêve, souvent très difficile à contrôler, sauf pour une petite poignée de personnes maîtrisant l’art du rêve lucide qui, grâce à ces plantes, peut être envisagé plus facilement par tout le monde .

Le rêve : un mystère

Les rêves ont toujours voulu être déchiffrés, une littérature ésotérique a d’ailleurs offert un sens symbolique à chaque objet du rêve, lui donnant ainsi un sens d’anticipation sur l’avenir plus que discutable.

Du côté de la science, le rêve, bien que souvent étudié, n’a pas encore révélé toutes ses parts de mystère. Expression de l’inconscient pour Freud, fonction compensatrice permettant de redonner une cohérence psychologique à autrui, le rêve nous est commun à tous et se manifeste chaque nuit sans que nous nous en souvenions. C’est là que les plantes onirogènes entrent en jeu en permettant une meilleure mémoire de ces rêves mais aussi une meilleure qualité.

D’autres ont la propriété de calmer la fréquence des cauchemars chez les personnes qui y sont malheureusement sujettes et leur assurer des nuits plus paisibles.

Quelles plantes ont des propriétés onirogènes ?

Bienvenue dans un monde où les rêves tiennent une place majeure ! Grâce à ces plantes, votre univers onirique sera enrichi et vous rêverez en couleur, mais aussi entrerez dans un sommeil paisible et réparateur sans avoir besoin de recourir à la chimie !

Caléa zacatechichi

Cette plante du famille Les astéracées portent bien leur nom ‘Herbe de rêve‘.

Originaire du sud du Mexique où elle est utilisée par les Indiens Chontal pour localiser des personnes disparues ou pour découvrir la cause d’une pathologie par le rêve, cette plante qui peut atteindre 1,5 m de hauteur en une saison et qui dégage une légère odeur poivrée est la star des plantes de rêve.

Une étude scientifique menée en parallèle sur des chats et des humains et publiée dans le ‘Journal d’ethnopharmacologie‘ en 1986, tend à prouver que cette herbe magique provoque la relaxation et le rêve à une fréquence beaucoup plus élevée qu’un placebo ou que le Diazépam, un anxiolytique qui peut provoquer une forte dépendance. Cela éviterait donc des médicaments trop forts.

A usage répété, cela permettrait également d’accéder plus facilement à la technique des rêves lucides, mais aussi d’avoir des rêves plus paisibles, plus colorés et plus ‘vivants’. Il semble que cette plante fonctionnerait beaucoup mieux sur le long terme, car une utilisation occasionnelle peut être décevante.

La préparation traditionnelle consiste à faire infuser 30 g de feuilles séchées dans 1,5 l. d’eau bouillante mais l’infusion est très amère, c’est pourquoi de nombreux utilisateurs préfèrent fumer la plante.

Ashwagandha

Withania somnifera est un plante essentielle en médecine ayurvédique car il a des vertus thérapeutiques.

Connu sous le nom commun de ‘Ginseng indien‘Cette plante de la famille des Solanacées forme un buisson de 70 cm de haut avec des feuilles vert foncé, des fleurs en corolle blanches et des baies rouges. Sa racine, très aromatique, évoque une odeur de cheval. C’est elle qui est utilisée en décoction pour détendre le corps comme l’esprit et provoquer des rêves.

Classée sur la liste B de l’ANSM, cette plante utilisée et homologuée depuis plus de 3000 ans en Inde existe également en gélules.

Dryades à huit pétales

Cette plante vivace de la famille des Rosacées forme un arbuste nain rampant au feuillage vert brillant et cotonneux sur la face inférieure. Les splendides fleurs blanches de 3 cm de diamètre apparaissent en été. Originaire des zones rocheuses d’altitude (entre 1100 et 2500 m), cette plante est l’emblème de l’Islande. Les fleurs, utilisées en infusion permettraient d’intensifier les rêves et de mieux s’en souvenir au réveil.

Silene capensis

Considérée comme sacrée en Afrique du Sud, cette plante de la famille des Caryophyllacées pousse naturellement dans ce pays où elle est utilisée en décoctions de racines ou en fumigations, pour ses effets onirogènes.

Cela permettrait aussi faire des rêves conscients et calmer l’insomnie. Avec son effet relaxant, c’est une alternative légale au cannabis pour de nombreuses personnes anxieuses au moment de s’endormir.

Sinicuichi

Heimia salicifolia est un arbuste au port arrondi de la famille des Lythraceae originaire du Mexique qui produit de belles fleurs jaunes tout l’été. Cette plante médicinale a de nombreux intérêts thérapeutiques dont un effet anti-inflammatoire et diurétique mais aussi un pouvoir calmant et anti-spasmodique. Les feuilles séchées préparées en infusion vous enverraient tout droit au royaume des rêves colorés !

Estragon mexicain

Tagetes Lucida est originaire d’Amérique centrale. Cette arbuste 75 cm de hauteur porte des fleurs jaunes ou oranges en été. Les Aztèques appelaient cette plante «herbe des nuages» et l’utilisaient à des fins médicinales et mystiques ainsi que dans des rituels de purification.

À la fois euphorique et calmante, cette plante réduit la fréquence des cauchemars, favorise les rêves et permettrait même le voyage astral. Son goût anisé lui permet d’être consommée en tisanes qui vous aideront à faire de beaux rêves. A noter que la poudre peut également être fumée.

Cette plante peut également être utilisée pour assaisonner des plats dans le domaine culinaire !

rue syrienne

Poussant naturellement dans les steppes sèches et caillouteuses d’Europe de l’Est, Péganum harmala est un buisson utilisé en Orient sous forme d’encens permettant la relaxation. Résistant à -22°C, ce robuste et rustique Se couvre de fleurs blanches en août qui sont suivies de graines semblables aux graines de sésame mais au goût répugnant, utilisées pour induire des rêves puissants et réalistes.

Attention, cette plante contient des alcaloïdes qui la rendent toxique dès 3g de graines, elle a aussi un effet abortif. Une plante évoquée ici mais à éviter !

Valériane

Prescrit depuis des millénaires pour traiter l’insomnie et l’anxiétébien connu de la pharmacopée occidentale, Valériane officinalis est une plante vivace de la famille des Caprifoliacées poussant dans les zones tempérées d’Europe et d’Asie. Déjà Hippocrate prescrivait la plante 400 ans avant JC contre l’insomnie mais aussi l’hystérie et l’épilepsie.

Son côté désuet l’a laissé aujourd’hui à la mode de la pratique des rêves lucides qu’il aiderait à provoquer et à contrôler.

Côté pratique, cette plante permettrait de réduire la consommation voire de remplacer les médicaments à base de benzodiazépines. Sa racine se prend en décoction jusqu’à 5 fois par jour pour réguler le sommeil. Une meilleure réactivité et des rêves plus précis et colorés apparaissent généralement après 2 semaines de traitement.

armoise

Artemisia vulgaire, l’armoise, est une plante herbacée vivace appartenant à la famille des Astéracées. Son beau feuillage taillé et aromatique est utilisé en cuisine mais aussi comme plante médicinale depuis des temps immémoriaux, notamment comme tonifiant, antibactérien, anti-inflammatoire ou antispasmodique.

Cette plante doit cependant être consommé avec modération car la thuyone qu’elle contient est toxique, pourtant c’est cette substance qui provoque les fameux rêves lucides tant recherchés. La plante prise sous forme d’infusions ou fumée permettrait également de rêver plus fréquemment et intensément offrant une plus grande probabilité de se remémorer cette aventure onirique au réveil. Pour ceux qui ne souhaitent pas le prendre en interne, ses parties aériennes séchées peuvent être glissées dans la taie d’oreiller !

sauge blanche

Bien connu dans les rituels de purification amérindiens, Salvia apiana, la sauge sacrée, est une plante vivace, plus précisément un sous-arbrisseau pouvant atteindre 2 m de hauteur. Cette plante, adepte des sols sablonneux et de la chaleur, pousse naturellement dans le sud de la Californie.

L’effet de la sauge blanche est doux et sans toxicité, il assure des rêves harmonieux et agréables et traite la fréquence des cauchemars très naturellement. La plante peut être consommée en infusion ou fumée, au choix.

Tags: Oneirognes des plantes pleines substances actives

PREV une pluie fédératrice pour le RC Narbonnais – .
NEXT Des vêtements Rekkles, un peu trop chers ? – .