une autre course commence aujourd’hui – Route du Rhum – .

une autre course commence aujourd’hui – Route du Rhum – .
une autre course commence aujourd’hui – Route du Rhum – .

Route du Rhum – Destination Guadeloupe, départ ce mercredi à 14h15

Nouvelles balles ! Avec un départ reporté de trois jours, la 12e Route du Rhum ne sera plus du tout la même. Si les bateaux étaient partis dimanche, les premières heures de course, au large de la Bretagne, auraient été éprouvantes, difficiles, voire douloureuses. Laissant Saint-Malo dans leur sillage, ce mercredi, les 138 concurrents, dont 7 femmes, vivront « un ? Route du Rhum plus classique avec un, deux ou trois fronts. Il va falloir attraper les alizés. Ça va être intéressant et j’ai hâte d’aller jouer et de trouver la bonne route », glissait mardi matin à l’issue du dernier briefing, un Sam Davies souriant : « Nous sommes bien reposés. Nous avons gagné des nuits de sommeil et quelques jours un peu plus calmes que le rush habituel la veille du départ de la Route du Rhum ».

“J’espère que vous n’avez pas perdu votre enthousiasme”

Catherine Chabaud, qui est bien consciente de la pression des départs, a ajouté : “Les jours qui précèdent les départs, en général, c’est ce qu’on a vécu la semaine dernière, il y a la pression des médias, des familles, des partenaires, des équipes. C’est une belle pression… mais c’est quand même une pression et on a plein de choses dans la tête et ça devient épuisant ».

Tout le monde a donc rechargé ses batteries, entre la piscine, une petite pause en famille… les visages étaient bien plus détendus que samedi dernier : “Ça a soulagé le stress de la météo qui était compliqué pour un départ dimanche”, a déclaré Xavier Macaire, qui part en Class40. Ils sont restés concentrés sur la météo car elle a évolué. Les spectateurs sur l’eau, comme à Fréhel, seront bien moins nombreux que si le départ avait été donné dimanche à 13h02. Ce ne seront plus 50 mais 10 bateaux à passagers qui accompagneront les premières manches de la course mais les derniers mots. de Joseph Bizard étaient forts : « Malgré tout, ce sera un spectacle extraordinaire et vous offrirez une bataille fabuleuse sur l’eau. J’espère que vous n’avez pas perdu votre enthousiasme car c’est déjà sensationnel, historique ».

“On change complètement l’univers”

C’est sous le soleil que les bateaux prendront le large. Pour Chabaud, ce sera la deuxième fois : « Ce n’est pas du tout le même départ. On change complètement d’univers avec la nouvelle météo. C’est une autre course, qui n’est pas bénéfique pour mon bateau. Mais ça va être génial. Mon objectif est d’arriver au bout… en course ». Comme les 137 autres bateaux qui pointeront leurs étraves vers le soleil des Caraïbes. Thomas Ruyant, qui connaît l’euphorie de la victoire à Pointe-à-Pitre (en Class40 en 2010), sait qu’il ne faut pas rater son engagement : « C’est très important d’être au rythme tout de suite, dans le bon timing des manœuvres. . Courants, trafic, zones d’exclusion, parcs éoliens… c’est un démarrage sous haute tension, immédiatement suivi des premiers choix stratégiques ». La magie d’un départ de la Route du Rhum qui amène habituellement une foule nombreuse vers les rochers du Cap Fréhel n’est peut-être pas au rendez-vous, mais la magie opèrera certainement sur l’Atlantique. Quentin Vlamynck, skipper de l’Ocean Fifty « Arkema », conclut : « Les pronostics promettent un bon match. Avec ces conditions météo, il existe différents itinéraires pour se rendre en Guadeloupe ! Mais un seul vers la victoire !

Toutes les actualités Route du Rhum

Tags: une autre commence aujourdhui Route Rhum