“Janvier sans alcool” commence aujourd’hui – .

“Janvier sans alcool” commence aujourd’hui – .
“Janvier sans alcool” commence aujourd’hui – .

l’essentiel
Inspiré du modèle britannique, “Janvier sans alcool” débute le 1er janvier 2023 dans toute la France. Dans le Gers, la CPAM et de nombreux partenaires soutiennent l’opération.

La nouvelle édition de “Janvier sans alcool” débute le 1er janvier 2023. Basée sur le modèle britannique (“Dry January”), elle a récemment été mise en place en France. Le Conseil de prévention de la CPAM est en charge de cette opération, soutenu dans cette démarche par des partenaires importants tels que la Ligue contre le cancer, le CSAPA (centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie), le CIDFF (centre d’information sur les droits des femmes et familles), la sécurité routière, l’Association des Alcooliques Anonymes et depuis peu le CDOSF 32 (conseil de l’ordre des sages-femmes).

« L’opération « Janvier sans alcool » n’est pas un mois d’interdiction, d’ailleurs de quel droit ! », précise Sandrine Ronceray, conseillère CPAM dans le Gers. « Nous avons tendance à célébrer la moindre occasion avec un verre, c’est la coutume dans de nombreux pays. Mais il faut aussi être conscient que la seule boisson de fin de journée, appréciée pour se détendre, manque s’il n’y en a pas. »

Nocifs pour la santé même sans consommation excessive

Les effets nocifs de l’alcool sur l’organisme ont été prouvés avec une consommation régulière, même légère. L’alcool est également nocif pour le fœtus, même avec une consommation minime et rare. Les actes de violence, en particulier la violence conjugale, sont également souvent commis sous l’influence de l’alcool.

« Il faut toujours garder à l’esprit que l’alcoolisme arrive vite, c’est une vraie maladie qu’il faut soigner », poursuit le président de la commission de prévention de la CPAM. Alors « janvier sans alcool » doit être le mois de l’analyse personnelle de ses propres habitudes et ainsi saisir l’opportunité de les changer, connaître sa limite et s’imposer, demander de l’aide si besoin, en parler avec des professionnels. . »

NEXT Le nouveau monde après la fin du dollar et du SWIFT – .