Inflation. Sécheresse, prix de l’énergie… votre facture d’eau risque d’augmenter en 2023 – .

Inflation. Sécheresse, prix de l’énergie… votre facture d’eau risque d’augmenter en 2023 – .
Inflation. Sécheresse, prix de l’énergie… votre facture d’eau risque d’augmenter en 2023 – .

L’inflation se propage à tous les secteurs de l’économie et a maintenant un impact sur le prix de l’eau du robinet. De nombreuses communes ont voté en fin d’année des hausses de prix à partir du 1er janvier : ce sera +6,1% pour l’agglomération du Grand Besançon (Doubs), +3,6% à Molsheim (Bas-Rhin), +5,5% à Genlis (Côte- d’Or), et même + 26 % pour l’agglomération du Grand Pontarlier (Doubs)…

« Il y a autant de communes que de prix de l’eau », explique Marillys Macé, directrice générale du Centre d’information sur l’eau (CIEAU). Toutes les communes françaises ne pompent pas le précieux or bleu au même endroit. L’eau des nappes phréatiques « coûte moins cher que celle des rivières, car elle nécessite moins de traitement », explique-t-elle.

En temps normal, l’eau est généralement plus chère dans les stations balnéaires ou de sports d’hiver. “Les infrastructures liées à l’eau sont dimensionnées en fonction de l’afflux de touristes et non du nombre d’habitants dans l’année”, précise le directeur du CIEAU, et leur entretien est plus coûteux.

crise de l’énergie

Mais si le prix de l’eau augmente dans de nombreuses communes en 2023, c’est en grande partie à cause de la crise énergétique. Pour la pomper, la filtrer, la nettoyer et la transporter, les services publics utilisent l’électricité. Beaucoup d’électricité. « Sur la consommation totale d’énergie d’une collectivité, la part nécessaire au fonctionnement des services d’eau peut représenter jusqu’à 50 % », explique Marillys Macé.

Dans une moindre mesure, le traitement de l’eau est également plus coûteux en raison de l’augmentation du prix des matières premières telles que le chlore ou le charbon actif. Et les collectivités doivent aussi assumer la revalorisation des salaires de leurs agents, indexés sur l’inflation.

La sécheresse qui a frappé la France l’été dernier est également responsable de cette augmentation. Des travaux coûteux ont été entrepris localement pour réduire le nombre de fuites sur les canalisations. Et les coûts de ces sites ont explosé avec l’inflation.

30 à 50 euros de plus par an

A terme, de nombreux ménages verront leur facture d’eau augmenter en 2023. “Pour une consommation annuelle de 100 à 120 m3 d’eau, la facture était d’environ 430 euros par ménage en 2022”, explique le directeur du Centre d’information sur l’eau. Ce coût représentait alors environ 1 % du budget annuel d’un ménage. « En 2023, la hausse des prix variera selon les communes, entre 30 et 50 euros de plus par foyer sur l’année. Cependant, la part du budget annuel total d’un ménage devrait rester autour de 1 % », estime-t-elle.

Pour éviter que les factures ne s’envolent, les collectivités peuvent activer différents leviers. « Dans de nombreux endroits, une tarification progressive en fonction des revenus des ménages est en place depuis plusieurs années. A cela s’ajoutent parfois des “chèques d’eau”, ou la possibilité d’étaler les versements pour les plus modestes”, observe le directeur du CIEAU.

Aujourd’hui, certaines collectivités réclament des aides de l’État pour accompagner la hausse des prix de l’énergie. Ou, à défaut, des aménagements exceptionnels pour pouvoir puiser dans leur budget général et ainsi réduire la facture des usagers. Mais pour le moment, cela leur est interdit.

L’article est en français

Étiquettes : Inflation Sécheresse énergie prix .. eau facture augmentation

Tags: Inflation Sécheresse prix lénergie votre facture deau risque daugmenter

PREV Insultes, bousculades, altercations… Ces Franciliens énervés qui voient rouge dans les transports – .
NEXT Arrêter la destruction des sols, un vrai casse-tête – .