Toujours pas d’effondrement des prix de l’accession à la propriété – .

Toujours pas d’effondrement des prix de l’accession à la propriété – .
Toujours pas d’effondrement des prix de l’accession à la propriété – .

Au cours des quatre derniers trimestres, les prix des EPI ont augmenté le plus fortement autour du lac Léman et en Suisse romande.

  • Les prix des maisons individuelles ont augmenté de 3,5 % au quatrième trimestre de 2022.
  • Les copropriétés coûtent 0,4 % de moins qu’au trimestre précédent.
  • Les maisons unifamiliales de Suisse centrale ont enregistré les plus fortes hausses de prix en l’espace d’un an.

Le marché de l’immobilier résidentiel s’annonce très robuste au quatrième trimestre 2022, malgré un niveau de taux d’intérêt toujours élevé. Les acheteurs de maisons individuelles (IM) ont dû débourser 3,5 % de plus qu’au trimestre précédent. Les prix des propriétés par étage ont légèrement baissé, avec une baisse de 0,4 %. Par rapport au quatrième trimestre 2021, le prix des maisons unifamiliales a augmenté de 7,6 %. La propriété d’étage se négocie à 5,2% de plus qu’il y a un an. “Malgré le retournement des taux d’intérêt amorcé l’an dernier et donc des hypothèques désormais sensiblement plus chères, aucune correction de prix n’a eu lieu. Une demande toujours forte continue de se heurter à une offre extrêmement limitée, ce qui couvrira également les prix contre le risque d’une baisse dans le futur», explique Martin Neff, chef économiste de Raiffeisen Suisse.

Forte dynamique des prix des maisons individuelles en Suisse centrale

Par rapport à l’année précédente, les maisons unifamiliales de Suisse centrale (+15,8%) et de Suisse orientale (+13,2%) ont enregistré les plus fortes hausses de prix en l’espace d’un an. En revanche, les prix ont moins augmenté dans la région de Zurich (+6,1%) et dans la région de Berne (+6,3%). Les prix de l’immobilier par étage ont le plus augmenté en Suisse romande (+7,5%). La Suisse orientale a enregistré les plus faibles hausses de prix par rapport à l’année précédente (+2,2%).

L’immobilier dans les régions touristiques est particulièrement recherché

La ventilation de l’évolution des prix par type de commune montre que les prix des logements ont augmenté plus fortement en un an dans les communes touristiques (+11,4 %) que dans les autres types de communes. Les plus fortes hausses de prix du segment des EPI ont également été réalisées dans les communes touristiques (+ 8,7 %). Avec une hausse de 3,4 %, les prix de l’immobilier par étage dans les centres ont connu la plus faible croissance.

L’indice Raiffeisen des prix des transactions

L’indice Raiffeisen des prix des transactions est publié tous les trois mois, au début de chaque nouveau trimestre. Sur la base des données de Raiffeisen sur les transmissions et du Swiss Real Estate Datapool (SRED), il mesure l’évolution des prix de la propriété du logement à usage propre en Suisse.

PREV quels sont les chiffres Covid pour la région aujourd’hui ? – .
NEXT A Saint-Etienne, les prix du marché immobilier poursuivent leur rattrapage – .