Breaking news

Matthieu Jalibert est-il notre vrai facteur X ? – .

Matthieu Jalibert est-il notre vrai facteur X ? – .
Matthieu Jalibert est-il notre vrai facteur X ? – .

Longtemps, la question de Matthieu Jalibert, titulaire de l’équipe de France, s’est posée. Aujourd’hui, à moins d’un an de la Coupe du monde, le problème ne semble plus d’actualité, et on commence tous à s’habituer au rôle de doublure qu’aura probablement l’ouvreur bordelais. Joueur parfois fantasque, souvent décomplexé et surtout bourré de talent, le demi d’ouverture de l’UBB est un véritable atout que Fabien Galthier peut puiser à tout moment de la partie. Preuve en est cette très belle rentrée face à l’Australie. En effet, Jalibert a débuté cette rencontre sur le banc, et lorsqu’il entre sur le terrain à l’heure de jeu, il a su apporter tout son dynamisme à une équipe de France bien trop timorée. Comme à son habitude, l’ouvreur n’a pas hésité à attaquer la ligne d’avantage, à remonter les ballons lorsqu’il était à couvert, comme en témoigne sa belle progression dans la demie du camp australien, après une énième bougie. Puis, on le retrouve quelques actions plus tard, à l’initiative d’un essai de Damian Penaud, lui délivrant une magnifique passe sautée, qui a mis l’ailier français en tête-à-tête, sans marquage serré. C’est ce Matthieu Jalibert qu’on a envie de voir tous les week-ends.

Une crise et une renaissance

Un moment décrié du côté de Bordeaux, le virevoltant Jalibert ne fait pas l’unanimité. Avec ce type de joueur, qu’on l’aime ou qu’on le déteste, il n’y a pas de juste milieu. Capable de gestes déplacés, sur et en dehors du terrain, il s’était attiré les foudres de son entraîneur l’an dernier, suite à une défaite face à Perpignan en fin de championnat. Ce dernier, jugeant que son joueur manquait d’ambitions, avait reçu beaucoup de critiques et notamment celle de Jalibert qui n’avait pas hésité à faire connaître son désaccord avec son entraîneur. Une fois cette affaire classée, l’ouvreur de 24 ans avait connu un passage à vide, notamment en début de saison alors qu’il ne jouait pas son meilleur rugby. Pourtant, depuis environ plus d’un mois, c’est avec le maillot UBB que cette forte tête a retrouvé des couleurs. Plus incisif, percutant et en étant juste et précis, le Bordelais a convaincu Fabien Galthier et son staff de lui faire à nouveau confiance pour la tournée d’automne. En vue de la Coupe du monde, Matthieu Jalibert marque des points importants, et sera une véritable arme pour le XV de France

Le rôle parfait de joueur d’impact?

Désormais, et cela nous paraît inéluctable, Jalibert devrait se retrouver sur le banc des remplaçants lors des prochaines grosses échéances du XV de France, en renfort de Romain Ntamack. Mais alors, est-il un remplaçant comme les autres ? Non. C’est un vrai luxe d’avoir un joueur de ce calibre sur la touche, surtout à un poste aussi crucial que celui d’ouvreur. En général, les joueurs d’impact sur le banc sont des ailiers, des joueurs avant avec une capacité d’impact supérieure à la moyenne. Pour le cas Jalibert, ce rôle de joueur d’impact passe par sa capacité à changer le cours d’une rencontre grâce à ses changements de rythme, son alternance imprévisible et sa capacité à attaquer la ligne. Pour les défenses, c’est un vrai casse-tête, et son profil tranche avec celui de Ntamack, sûrement meilleur en gestion, et plus sûr. Le XV de France a un facteur X sur son aile, en la personne de Damian Penaud, mais désormais aussi en ouverture, où Jalibert n’a pas fini de nous impressionner.

Tags: Matthieu Jalibert estil notre vrai facteur

PREV Grippe, bronchiolite… et maintenant le Covid-19 mettent la pression sur les hôpitaux – .
NEXT pour Noël, la barre de son est à prix irrésistible sur Amazon (-38%)